Chasser l'humidité et le chauffage déréglé

Détecter les conditions propices au développement des moisissures

La combinaison d'une humidité trop forte et d'une température trop faible favorise le développement et la prolifération des bactéries et champignons, ce qui peut affecter la santé des occupants. De plus, les moisissures accélèrent la dégradation des appartements, ce qui entraîne des travaux de remise en état coûteux.

S'assurer des logements chauffés au juste niveau

Avec le relevé quotidien des températures des logements, vous pouvez moduler la production de chauffage au plus près des besoins des occupants et optimiser vos dépenses énergétiques. Les relevés de température peuvent aussi servir à vérifier le niveau de chauffage délivré dans les logements, en cas de contestation.

Etre alerté en cas de dérive

Le gestionnaire est informé par mail des appartements présentant un dépassement continu des seuils. Il peut agir en conséquence :

  • Assurer le bon usage du système global de ventilation et optimiser les débits de renouvellement d'air
  • Assurer un niveau minimum de chauffage indépendamment de la localisation des logements (dernier étage, bâtiment éloigné de la chaufferie)
  • Exiger une température minimale hors gel dans les appartements vacants
  • Sensibiliser les occupants à garder leur logement dans un état convenable sans obstruer les aérations naturelles

Suivi des évolutions sur l'Espace Client

Vous pouvez consulter les valeurs minimales, maximales et moyennes de température et d'humidité dans vos immeubles. Vous recevez également par mail le fichier des logements concernés par les seuils d'alertes.