Le choix du compteur de chauffage

Le comptage individuel est réalisé grâce à des appareils de mesure qui déterminent la quantité de chauffage fourni à chaque logement.

Il existe deux types de compteurs individuels de chauffage : le répartiteur de frais de chauffage et le compteur d’énergie thermique. Le choix est défini par le réseau d’alimentation du chauffage de la résidence.

90% des immeubles : répartiteur de frais de chauffage

Le répartiteur de frais de chauffage est un appareil qui mesure le chauffage directement sur le radiateur. Ce boitier électronique est fixé sur le radiateur. Il y a autant de répartiteurs que de radiateurs. Il présente l'avantage de s'adapter à toutes les résidences. Les consommations sont relevées à distance sans entrer dans les logements, en mode radio-relevé ou en télé-relevé.

En savoir plus →

10% des immeubles : compteur d'énergie thermique

Le compteur d'énergie thermique mesure le chauffage en amont de l'appartement. Il est exclusivement installé dans les gaines techniques présentant une canalisation entrée et une canalisation sortie par logement. Il enregistre en permanence le volume d'eau chaude qui transite et la perte de température. Les consommations sont relevées depuis le palier ou à distance sans entrer dans les logements.

En savoir plus →

100% des immeubles : robinet de radiateur en bon état

Chaque radiateur doit être équipé d'une vanne permettant de régler le chauffage de chaque pièce au juste niveau et d'éviter les surchauffes. Avec une vanne thermostatique, la température reste constante automatiquement sans avoir à ouvrir ou fermer manuellement son radiateur. C'est l'accessoire indispensable pour faire des économies de chauffage sans effort ni pertes de confort.

En savoir plus →